Cover_06

Les tours

55%

CAFÉ

Le café, provenant de l’industrie agroalimentaire suisse, illustre à merveille la capacité d’innovation et les efforts des secteurs public et privé pour garantir la durabilité d’un bout à l’autre de la chaîne de fabrication, du caféier jusqu’à la tasse. 

Selon les statistiques du commerce extérieur suisse, le café est devenu le premier produit alimentaire exporté, dépassant de loin le chocolat et le fromage. 

Le Plan Nescafé mis sur pied par Nestlé permet d’améliorer la qualité de vie et les conditions de travail de près de 400 000 agriculteurs, dans 14 pays du monde. Ses principes sont également appliqués de manière systématique pour réduire l’empreinte environnementale. 

Au Vietnam, la Direction du développement et de la coopération (DDC) travaille en collaboration avec le gouvernement et les petits producteurs pour réduire la consommation d’eau dans la production du café.  

La DDC soutient dans divers pays du monde les exploitations agricoles familiales dans le but d’améliorer l’accès des petits paysans à la terre, aux connaissances et au marché, et de leur permettre ainsi de mener une existence à l’abri de la faim et de la pauvreté.

...

Plus
0%

POMMES

Les rondelles de pommes, provenant de vergers suisses et d’arbres à haute tige, représentent la biodiversité, la capacité de diversification et le rôle fondamental de l’agriculture dans la protection des paysages. Elles sont aussi un élément essentiel d’une alimentation saine et naturelle. 

Les rondelles de pommes proviennent en grande partie de pommes de type Jonagold. La pomme provenant d’arbres à haute tige et la pomme bio représentent chacune 10% du volume total. 

Après la tour dédiée au café, produit emblématique de l’industrie agroalimentaire suisse, celle garnie de pommes met en évidence l’importance de l’agriculture en Suisse. La pomme permet en outre de remonter aux racines de l’histoire suisse et des valeurs de liberté incarnées par Guillaume Tell. 

Quelques chiffres 

En Suisse, on compte 2,3 millions d’arbres à haute tige et 30 000 hectares plantés d’arbres fruitiers. 

La tour contiendra 50 tonnes de pommes séchées provenant des dernières récoltes. 

Environ 420 000 sachets dégustation ont été préparés à l’intention des visiteurs (grâce à la contribution des fondations pour personnes handicapées Egnach et Mansio).

...

Plus
0%

EAU

Le thème de l’eau, en tant que ressource vitale, est au cœur du Pavillon Suisse et symbolise une Suisse durable et responsable. 

Le massif du Saint-Gothard, surnommé le « château d’eau de l’Europe », donne naissance à une rivière et trois grands fleuves européens : la Reuss, le Rhin, le Rhône et le Tessin. Ces fleuves traversent et arrosent les terres de l’Europe avant de se jeter dans la mer du Nord et la Méditerranée. Les cantons du Saint-Gothard que sont les Grisons, le Tessin, Uri et le Valais, berceau même de la Confédération suisse, constituent pour la plupart des pays de notre continent de véritables réservoirs hydrauliques. 

Un chiffre : 82% de l’empreinte hydrique de la Suisse est imputable à la consommation d’eau réalisée à l’étranger. La Suisse investit énormément dans la protection, la distribution et le traitement de cette ressource : la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) dépensent chaque année près de 200 millions de francs suisses en faveur de la valorisation de l’eau dans les activités économiques et pour la promotion de la coopération transfrontalière dans le domaine de la gestion internationale des ressources hydrauliques. 

L’eau potable présente dans l’une des quatre tours provient de la nappe phréatique locale. Le but est de sensibiliser le public à la rareté de l’eau, ressource précieuse et limitée, en Suisse comme dans le monde entier. 

La tour est remplie de gobelets sur lesquels figurent un message et une illustration du cycle de l’eau. Les visiteurs pourront remplir leurs gobelets dans la tour puis les réutiliser pendant toute la durée de leur visite à l’Expo 2015 ou de retour à la maison. 

Cette tour permet de présenter au public les enjeux liés à la gestion durable de l’eau, l’un des plus grands défis du 20e siècle.  

Le but des messages véhiculés est, d’une part, de rappeler combien l’eau est vitale et précieuse, et, d’autre part, de présenter diverses initiatives des secteurs public et privé visant à garantir un approvisionnement durable. 

L’eau est à l’origine de toute forme de vie. 

...

Plus
45%

SEL

Le sel, de provenance suisse, est un composant essentiel de l’alimentation humaine et de la production industrielle. La présence de cet élément dans l’une des tours du Pavillon Suisse permet d’exposer au grand public les initiatives visant à réduire la surconsommation de sel dans les pays industrialisés et à lutter contre les carences nutritionnelles des populations dans les pays en développement. 

Aujourd’hui, la consommation moyenne de sel en Suisse et dans le reste de l’Europe est d’environ 10g par jour, soit le double de la quantité journalière recommandée par l’OMS. 

Le sel que nous absorbons est contenu en grande partie dans les aliments prêts à consommer comme le pain, le fromage, la viande et ses produits dérivés. Les produits de restauration rapide tels que les pizzas, les soupes et les pâtes fraîches sont également riches en sel. 

L’industrie alimentaire et les petits artisans (boulangers, bouchers) sont incités à réduire la teneur en sel de leurs produits à travers l’adoption de nouveaux procédés de fabrication. 

La présence du Sel des Alpes dans l’une des quatre tours s’inscrit dans les valeurs portées par le Pavillon Suisse, en particulier l’attractivité de la Suisse et sa responsabilité dans le domaine alimentaire. 

L’un des principaux messages véhiculés par le Sel des Alpes à l’Expo 2015 sera donc celui de l’équilibre : un principe essentiel pour une alimentation saine.  

Le sel agrémente la table en relevant le goût de vos plats, mais doit être consommé avec modération. 

La réduction de la consommation de sel présente de nombreux avantages et permet notamment de diminuer la tension artérielle et les risques de maladies cardiovasculaires. La pratique régulière d’une activité physique, la consommation modérée de boissons alcoolisées et la consommation équilibrée de fruits et de légumes permet de multiplier l’effet hypotenseur d’une alimentation pauvre en sel. 

La Saline de Bex et ses mines de sel sont une destination touristique très prisée et accueillent, chaque année, plus de 70 000 visiteurs. Le sel est également l’une des rares matières premières présentes sur le territoire suisse et fait partie, à ce titre, du patrimoine national. 

En termes de responsabilité, la Saline de Bex présente un bilan écologique exemplaire. Présent dans les Alpes depuis 200 millions d’années, l’or blanc est extrait depuis 500 ans par la Saline de Bex selon un procédé éco-responsable. 

...

Plus

CAFÉ

Le café, provenant de l’industrie agroalimentaire suisse, illustre à merveille la capacité d’innovation et les efforts des secteurs public et privé pour garantir la durabilité d’un bout à l’autre de la chaîne de fabrication, du caféier jusqu’à la tasse. 

Selon les statistiques du commerce extérieur suisse, le café est devenu le premier produit alimentaire exporté, dépassant de loin le chocolat et le fromage. 

Le Plan Nescafé mis sur pied par Nestlé permet d’améliorer la qualité de vie et les conditions de travail de près de 400 000 agriculteurs, dans 14 pays du monde. Ses principes sont également appliqués de manière systématique pour réduire l’empreinte environnementale. 

Au Vietnam, la Direction du développement et de la coopération (DDC) travaille en collaboration avec le gouvernement et les petits producteurs pour réduire la consommation d’eau dans la production du café.  

La DDC soutient dans divers pays du monde les exploitations agricoles familiales dans le but d’améliorer l’accès des petits paysans à la terre, aux connaissances et au marché, et de leur permettre ainsi de mener une existence à l’abri de la faim et de la pauvreté.

...

Plus

POMMES

Les rondelles de pommes, provenant de vergers suisses et d’arbres à haute tige, représentent la biodiversité, la capacité de diversification et le rôle fondamental de l’agriculture dans la protection des paysages. Elles sont aussi un élément essentiel d’une alimentation saine et naturelle. 

Les rondelles de pommes proviennent en grande partie de pommes de type Jonagold. La pomme provenant d’arbres à haute tige et la pomme bio représentent chacune 10% du volume total. 

Après la tour dédiée au café, produit emblématique de l’industrie agroalimentaire suisse, celle garnie de pommes met en évidence l’importance de l’agriculture en Suisse. La pomme permet en outre de remonter aux racines de l’histoire suisse et des valeurs de liberté incarnées par Guillaume Tell. 

Quelques chiffres 

En Suisse, on compte 2,3 millions d’arbres à haute tige et 30 000 hectares plantés d’arbres fruitiers. 

La tour contiendra 50 tonnes de pommes séchées provenant des dernières récoltes. 

Environ 420 000 sachets dégustation ont été préparés à l’intention des visiteurs (grâce à la contribution des fondations pour personnes handicapées Egnach et Mansio).

...

Plus

EAU

Le thème de l’eau, en tant que ressource vitale, est au cœur du Pavillon Suisse et symbolise une Suisse durable et responsable. 

Le massif du Saint-Gothard, surnommé le « château d’eau de l’Europe », donne naissance à une rivière et trois grands fleuves européens : la Reuss, le Rhin, le Rhône et le Tessin. Ces fleuves traversent et arrosent les terres de l’Europe avant de se jeter dans la mer du Nord et la Méditerranée. Les cantons du Saint-Gothard que sont les Grisons, le Tessin, Uri et le Valais, berceau même de la Confédération suisse, constituent pour la plupart des pays de notre continent de véritables réservoirs hydrauliques. 

Un chiffre : 82% de l’empreinte hydrique de la Suisse est imputable à la consommation d’eau réalisée à l’étranger. La Suisse investit énormément dans la protection, la distribution et le traitement de cette ressource : la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) dépensent chaque année près de 200 millions de francs suisses en faveur de la valorisation de l’eau dans les activités économiques et pour la promotion de la coopération transfrontalière dans le domaine de la gestion internationale des ressources hydrauliques. 

L’eau potable présente dans l’une des quatre tours provient de la nappe phréatique locale. Le but est de sensibiliser le public à la rareté de l’eau, ressource précieuse et limitée, en Suisse comme dans le monde entier. 

La tour est remplie de gobelets sur lesquels figurent un message et une illustration du cycle de l’eau. Les visiteurs pourront remplir leurs gobelets dans la tour puis les réutiliser pendant toute la durée de leur visite à l’Expo 2015 ou de retour à la maison. 

Cette tour permet de présenter au public les enjeux liés à la gestion durable de l’eau, l’un des plus grands défis du 20e siècle.  

Le but des messages véhiculés est, d’une part, de rappeler combien l’eau est vitale et précieuse, et, d’autre part, de présenter diverses initiatives des secteurs public et privé visant à garantir un approvisionnement durable. 

L’eau est à l’origine de toute forme de vie. 

...

Plus

SEL

Le sel, de provenance suisse, est un composant essentiel de l’alimentation humaine et de la production industrielle. La présence de cet élément dans l’une des tours du Pavillon Suisse permet d’exposer au grand public les initiatives visant à réduire la surconsommation de sel dans les pays industrialisés et à lutter contre les carences nutritionnelles des populations dans les pays en développement. 

Aujourd’hui, la consommation moyenne de sel en Suisse et dans le reste de l’Europe est d’environ 10g par jour, soit le double de la quantité journalière recommandée par l’OMS. 

Le sel que nous absorbons est contenu en grande partie dans les aliments prêts à consommer comme le pain, le fromage, la viande et ses produits dérivés. Les produits de restauration rapide tels que les pizzas, les soupes et les pâtes fraîches sont également riches en sel. 

L’industrie alimentaire et les petits artisans (boulangers, bouchers) sont incités à réduire la teneur en sel de leurs produits à travers l’adoption de nouveaux procédés de fabrication. 

La présence du Sel des Alpes dans l’une des quatre tours s’inscrit dans les valeurs portées par le Pavillon Suisse, en particulier l’attractivité de la Suisse et sa responsabilité dans le domaine alimentaire. 

L’un des principaux messages véhiculés par le Sel des Alpes à l’Expo 2015 sera donc celui de l’équilibre : un principe essentiel pour une alimentation saine.  

Le sel agrémente la table en relevant le goût de vos plats, mais doit être consommé avec modération. 

La réduction de la consommation de sel présente de nombreux avantages et permet notamment de diminuer la tension artérielle et les risques de maladies cardiovasculaires. La pratique régulière d’une activité physique, la consommation modérée de boissons alcoolisées et la consommation équilibrée de fruits et de légumes permet de multiplier l’effet hypotenseur d’une alimentation pauvre en sel. 

La Saline de Bex et ses mines de sel sont une destination touristique très prisée et accueillent, chaque année, plus de 70 000 visiteurs. Le sel est également l’une des rares matières premières présentes sur le territoire suisse et fait partie, à ce titre, du patrimoine national. 

En termes de responsabilité, la Saline de Bex présente un bilan écologique exemplaire. Présent dans les Alpes depuis 200 millions d’années, l’or blanc est extrait depuis 500 ans par la Saline de Bex selon un procédé éco-responsable. 

...

Plus

Les tours sont le cœur du Pavillon suisse. Au fil du voyage ludique à travers les tours, les visiteurs découvrent la Suisse, la diversité de ses produits ainsi que les valeurs sur lesquelles repose le succès du modèle suisse. A l’Expo 2015 de Milan, la Suisse veut se présenter comme un acteur actif, responsable et solidaire dans le domaine de l’alimentation et du développement durable. 

Le voyage dans les tours suit le fil de l’expérience personnelle, incitant ainsi à la réflexion sur la disponibilité des denrées alimentaires dans le monde et sur le développement durable, tout au long de la filière alimentaire. Les visiteurs pourront emporter ou consommer sur place autant de produits qu’ils le souhaitent. Le comportement de consommation et la responsabilité personnelle de chacun déterminera combien il restera pour les suivants et pour combien de temps.

La sélection des produits mis à disposition dans les tours a été faite sur la base de cet objectif fondamental et de différents critères concrets, tels que la conservation, la durabilité, les conditions climatiques, la disponibilité et le lien avec le secteur agro-alimentaire suisse.

Les quatre produits choisis pour les tours – l’eau, le sel, le café et les pommes – représentent une Suisse durable, responsable, innovatrice et fidèle à ses traditions. Le café – provenant de l’industrie agro-alimentaire suisse – illustre à merveille la capacité d’innovation et les efforts des secteurs public et privé pour garantir la durabilité tout au long de la filière du café, du caféier à la tasse. Le café est devenu le produit alimentaire d’exportation numéro un de la Suisse, dépassant même le chocolat et le fromage. Les rondelles de pommes – faites avec des pommes suisses de diverses qualités – représentent la biodiversité, la capacité de diversification et le rôle fondamental de l’agriculture dans la sauvegarde du paysage ; elles sont aussi un élément essentiel d’une alimentation saine et naturelle. Le sel – provenant du sous-sol suisse – est un composant primordial de la nourriture et de la production industrielle. Ce produit vital permet d’exposer au grand public les initiatives visant à réduire la consommation de sel et à favoriser la santé de la population et la qualité de vie.

Fil conducteur des manifestations proposées par la ville de Zurich, l’eau jouera également un rôle important dans l’exposition des quatre cantons du Gothard. L’eau de la tour provient de la nappe phréatique locale raccordée au réseau de distribution du Pavillon suisse. Les principaux messages faisant référence à la tour de l’eau mettent l’accent sur sa préciosité en tant que ressource. Ils sont aussi le point de départ d’un débat ouvert ayant pour but de garantir la durabilité dans le domaine de l’approvisionnement hydrique, par le biais des initiatives des secteurs public et privé. Il suffit de penser que 783 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable et que 2,5 milliards de personnes n’ont pas accès à des installations sanitaires.

Après l’exposition universelle, les tours connaîtront une deuxième vie en tant que serres urbaines dans les villes suisses. A noter que 75 pour cent des matériaux utilisés dans le Pavillon suisse et les infrastructures pourront être récupérés à l’issue de l’événement.